.



Bienvenue chez moi.
Je vous y montre mes collections diverses, et les poésies et contes que j'aime.
N'hésitez pas à me laisser vos commentaires.
Vous pourrez voir mes collections et broderies déjà publiées sur mon ancien blog ICI

mercredi 24 décembre 2014

Joyeux Noël



création MC



J'avais commencé une autre broderie de Noël, pensant la finir à temps pour les fêtes. Mais je m'y suis prise un peu trop tard ! Tant pis elle ne sera pas finie pour ce Noël ! Mais je prends beaucoup de plaisir à la broder.


Le début


Il s'agit d'une grille de LILIPOINTS "la recette de Noël" que je brode sur une toile de lin écrue. 


J'en suis là


 Il me restera à la finir, à fixer les étoiles, et à la finitionner (peut-être dans un plateau). Vous pourrez donc découvrir la fin de la recette....pour Noël 2015 !! 

En attendant, une petite poésie de Noël :



    

    Le plus beau cadeau



Noël ! Que nous apportes-tu 
Dans tes bras si fragiles ?
Un cheval ? Une automobile ?
Un Pierrot au chapeau pointu ?
Noël, que nous apportes-tu ?

Nous apportes-tu dans ta hotte
Des oranges, du chocolat,
Du pain d'épices, des nougats,
Des pralines, des papillotes ?
Qu'y a-t-il au fond de ta hotte ?

Des joujoux, bien sûr, c'est parfait
Et c'est si bon les friandises !
Mais, dans tes menottes exquises
Trouverons-nous d'autres bienfaits ?

Noël, apporte-nous la paix !



Raymond Richard




                    Je vous souhaite à tous de bonnes fêtes de Noël !




















samedi 20 décembre 2014

Broderie sapin de Noël




création cerise-deco




J'ai brodé ce sapin d'après une grille de "La comtesse et le point de croix", trouvée dans la revue "Passion fil" de novembre-décembre 2014.

Il est brodé sur une toile murano 12,6 fils blanche.




Je l'ai ensuite encadrée, sans la vitre, avec un effet un peu bombé. Je remercie mes copines du club de broderie Jacqueline(jacotte29) et Josée de m'avoir expliqué comment faire, et de m'avoir donné le matériel nécessaire pour le faire (carton plume et rembourrage)






                                  Le petit sapin de Noël


C’est l’histoire d’un petit sapin qui rêvait de grandir pour pouvoir aller chez les Hommes où il pourrait servir de sapin de Noël. Les autres arbres, plus vieux, et avec une plus grande expérience, lui expliquèrent que ce n’était pas si bien que ça. Mais le petit sapin, qui ne voulait pas croire les anciens, n’eut pas longtemps à attendre.

En effet, pour son plus grand plaisir, des enfants vinrent avec leurs parents choisir un sapin pour embellir le salon. Les enfants eurent le coup de foudre pour le petit sapin. Il fut coupé, puis emmené dans la salle de séjour des parents et des enfants où il fut décoré. Après cette séance de décoration du petit sapin, il brillait de mille feux.

Noël se rapprochait, tout le monde admirait le sapin..

Le jeune sapin pensait : “Tous ses grands sapins avaient tort” et il releva ses branches pour qu’il soit admiré encore plus.

Jusqu’en janvier, il trôna dans le salon ; mais il commença à perdre ses aiguilles. Plus personne ne le regardait, ne le touchait où même ne ramassait ses petites aiguilles. Puis, toute la famille décida de mettre le sapin à la cave. Le sapin commença à devenir triste et à regretter d’avoir été choisi.

Après quelques jours d’attente qui lui parurent une éternité, le sapin fût replanté. Quelle joie pour lui de retrouver sa bonne vieille terre fraîche qui lui avait tant manqué pendant ces longs jours où il était resté enfermé à la cave !!

Mais tout à coup, il comprit que sa famille l’avait laissé bien au frais à la cave, pour mieux le conserver...
Comme ça, chaque année, on le déterrerait pour le remettre dans le salon. Il vécut heureux parmi sa famille d’Hommes. 

Et oui, finalement, les grands arbres avaient tort, certains Hommes sont bons !

Vivenoel.com















mercredi 17 décembre 2014

Les sapins de Noël









           Florence Poing





    Les sapins de Noël


Les sapins, avant la Noël, 
Rêvent-ils à d'autres étoiles
Qu'à celles qu'on voit dans le ciel ?

Ils n'iront pas à cloche-pied.
Ils seront bientôt voiturés

Vers la lumière des maisons

Où des guirlandes scintillantes
Aiguilleront jusqu'au plafond
L'effilement des voix qui chantent.


Pierre Ménanteau (livre Noël en poésies)














lundi 15 décembre 2014

Le Père Noël est timide



création MC







             Florence Poing






                              Le père Noël est timide


-"Pourquoi ne voit-on jamais le Père Noël ?" se demandent les enfants.

-"On ne le voit jamais à la télévision, on ne l'entend jamais à la radio, et dans les rues il n'y a que des faux Pères Noël !" se plaignent-ils.

Oui, pourquoi ?

Parce que le Père Noël est un grand timide. Il essaie par tous les moyens d'éviter les regards  : il porte de grandes bottes pour se cacher, il porte un bel habit rouge, car lorsqu'il rougit, c'est plus joli. Et surtout, il attend que la nuit soit bien noire pour aller porter les cadeaux. 

Quelques jours avant le soir de Noël, le Père Noël commence à avoir peur. Il se ronge les ongles, il n'a plus faim, il a mal au ventre, et il finit par s'enfermer tout seul dans sa chambre.

Les lutins essaient de le réconforter, le lutin conteur lui raconte de belles histoires, le lutin cuisinier lui prépare un bon bol de chocolat chaud avec de bonnes tartines de pain frais. Puis, tout doucement, la nuit descend. Les lutins l'encouragent de plus belle :

-"Père Noël, il fait nuit noire, tu peux sortir, personne ne te verra."

-"Père Noël, il est bien tard, tout le monde est au lit, personne ne te verra."

Alors, le père Noël rassemble son courage. Il monte dans son traîneau en tremblant juste un petit peu et, en parlant dans sa barbe, il dit doucement à ses rennes :

-"En avant !"

Et c'est pour ça que les parents disent à leurs enfants :

-"Si vous essayez de voir le Père Noël, il ne viendra plus."


(chezleperenoel.fr)












samedi 13 décembre 2014

Carte de Noël



Pas de marque-page aujourd'hui, mais une carte de Noël que j'ai mise parmi ma collection, car elle me plaisait bien.








                                       A, b, c, d...


"La foi est toujours vivante dans le coeur des hommes," se dit le curé en voyant l'église bondée. C'étaient des ouvriers du quartier le plus pauvre de Rio de Janeiro, réunis cette nuit-là avec un seul objectif en commun : la messe de Noël.

Il en fut réconforté. D'un pas digne, il gagna le milieu de l'autel.


-"A, b, c, d..."

C'était, semblait-il, un enfant. Qui perturbait la solennité de l'office. Les assistants regardèrent derrière eux, mécontents. Mais la voix continuait :

-"A, b, c, d..."

-"Arrêtez !" dit le curé.

Le gamin parut s'éveiller d'une transe. Il lança un regard craintif autour de lui et son visage s'empourpra de honte.

-"Qu'est-ce que tu fais ? Tu ne vois pas que tu troubles nos prières ?"

Le gamin baissa la tête et des larmes roulèrent sur ses joues.

-"Où est ta mère?" insista le curé. "Elle ne t'a pas appris à suivre une messe?"

Tête basse, le gamin répondit :

-"Excusez-moi, mon père, mais je n'ai pas appris à prier. J'ai été élevé dans la rue, sans père ni mère. Aujourd'hui, c'est Noël et j'avais besoin de causer avec Dieu. Je ne connais pas la langue qu'il comprend, alors je dis les lettres que je sais. J'ai pensé que, là-haut, il pourrait prendre ces lettres et s'en servir pour former les mots et les phrases qui lui plaisent."

Le gamin se leva.

-"Je m'en vais," dit-il. "Je ne veux pas gêner les personnes qui savent si bien communiquer avec Dieu."

-"Viens avec moi," répondit le curé.

Il prit le gamin par la main et le conduisit à l'autel. Puis il se tourna vers les fidèles.

-"Ce soir, avant la messe, nous allons réciter une prière spéciale. Nous allons laisser Dieu écrire ce qu'il veut entendre. Chaque lettre correspondra à un moment de l'année, où nous réussirons à faire une bonne action, à lutter avec courage pour un rêve ou à dire une prière sans mots.Nous allons lui demander de mettre en ordre les lettres de notre vie. Nous allons former des voeux afin que ces lettres lui permettent de créer les mots et les phrases qui lui plaisent."

Les yeux fermés, il se mit à réciter l'alphabet. Et à son tour, toute l'église répéta :

-"A, b, c, d..."


Paulo Coelho (contes de Noël brésiliens)



















jeudi 11 décembre 2014

Qu'est-ce qui te prend Père Noël





LAURE me gâte toute l'année avec des marque-pages. J'ai reçu l'autre jour dans ma boite aux lettres un beau colis qui m'a ravie ! 

J'étais tellement pressée d'ouvrir mes cadeaux que j'ai oublié de les prendre en photos emballés dans un joli papier anges !

Elle m'a envoyé quelques marque-pages





une carte de voeux qu'elle a fabriqué avec un joli tissu





Une boule dans laquelle elle a inséré une petite broderie (brodée par elle bien sûr!) sur le devant.
(les photos de la boule ne sont pas très nettes, mon appareil photos fait des siennes et je n'ai pas pu recommencer pour essayer mieux !)



et au dos un petit coeur et quelques poussières de fils. (nom que nous les brodeuses donnons à nos restes de fils)




Et une superbe danseuse en dentelle du Puy qu'elle a trouvé lors de sa visite au Puy-en-Velay. Admirez la finesse !



Que de beaux cadeaux, je suis très touchée !


Merci beaucoup Laure !



Et comme Laure a joué au Père Noël, pour accompagner ses cadeaux, voici une poésie de Père Noël !



Qu'est-ce qui te prend Père Noël


Père Noël pour faire moderne
A troqué ses deux trois rennes
Pour un très gros camion à benne.
Père Noël pour faire plus chouette
A décidé de faire ses emplettes
En surfant sur internet.
Père Noël sur un coup de tête
A rasé barbe et bouclettes
Contre une petite barbichette.
Père Noël qu'est-ce qui te prend ?
Tu étais bien mieux avant.
Si tu continues comme ça
Plus personne ne croira en toi : 
Même pas moi !


Christian Merveille (écrivain belge pour enfants, né en 1949)


















mardi 9 décembre 2014

Petite fée de Noël








Je vous avais déjà parlé il y a un an du blog de MARIE-POUPEE.  Elle fabrique de magnifiques poupées au crochet qui m'émerveillent à chaque fois, toutes différentes, avec plein de jolis détails, et qui lui demandent des heures de travail. 

Je lui avais acheté au Noël dernier une poupée de rose vêtue (voir ICI )




Cette année, je me suis fait plaisir avec une petite fée de 12 cm, à accrocher dans le sapin de noël. Il y en a de plusieurs couleurs, j'ai choisi une mauve (pour celles qui ne le savent pas, le rose et le mauve sont mes couleurs préférées !)










Et comme cette année, je n'ai pas de place dans mon petit logement pour faire un sapin, elle tiendra compagnie à une autre fée de Noël que j'ai accroché à ma plante, et je la garderai en décoration toute l'année, elle est trop mignonne avec ses ailes et sa couronne!





Marie m'a fait la surprise de me crocheter un petit chapeau assorti, avec un brin de lavande de sa région, qui embaume ma pièce !





Le tout présenté dans une jolie boite au couvercle de fête (rose!) comme vous pouvez le voir sur la photo qu'elle m'a envoyée, et qui elle aussi, sent bon la lavande !





Et ce n'est pas tout, il y avait aussi dans le colis un marque-page de lavande!

Nicolas Fournier



N'hésitez pas à aller admirer ses poupées, et pourquoi pas vous laisser tenter, pour vous ou pour un cadeau ! Elle fabrique aussi des petits bustes pour mettre sur les tables et les bouteilles
 http://le-petit-cap-tain-crochet.over-blog.com/



Merci Marie !





        La fée des sapins de Noël


Le sapin de Noël est né dans la forêt
Et il y est devenu grand;
Sans se douter qu'un jour, brillamment décoré,
Il ferait la joie des enfants;
Du sapin, croyait-il, les cônes mordorés
Etaient les uniques ornements.

Ô mon bel arbre, tu as quitté à jamais
Ta forêt sombre et éternelle;
Et voici que tes branches croulent désormais
Sous les bougies qui étincellent,
Les boules colorées, les guirlandes étoilées,
Car c'est la veille de Noël.

Tout en haut du sapin veille une poupée-fée;
Dès que les enfants sont au lit,
Elle s'anime et, parmi les branches chargées,
Elle évolue sans faire un bruit.
Vision magique, en cette radieuse soirée,

Fée et sapin, il est minuit.


Cicely Mary Barker 






C.M.Barker
















samedi 6 décembre 2014

Broderie Noël







J'ai délaissé ma broderie carte de Bretagne pour broder quelques ouvrages pour Noël

Je vous présente une broderie sur une toile de lin 12 fils, d'après une grille gratuite de gazette94.






Je l'ai monté sur une fine toile de peinture, recouverte à l'arrière de feutrine rouge, et accrochée à un cintre joyeux noël, trouvé chez "brodenvie.com", et j'ai fait une torsade de fils rouge et vert pour l'accrocher. La broderie mesure 24cm sur 16.








         Noël


Trois petits sapins
Se donnaient la main
Car c'était Noël
De la terre au ciel.

Prirent le chemin
Menant au village
Jusqu'à l'étalage
D'un grand magasin.

Là, ils se couvrirent
De tout ce qui brille :
Boules et bougies,
Guirlandes pour luire,

Et s'en retournèrent
La main dans la main
Par le beau chemin
De l'étoile claire

Jusqu'à la forêt
Où minuit sonnait,
Car c'était Noël
De la terre au ciel.


Jean-Louis Vanham (La ruche verte-poèmes pour enfants) (poète et écrivain belge né en 1937)





Bon week-end !












jeudi 4 décembre 2014

Les treize lutins de Noël



2 marque-pages de Noël envoyés par CHARMILLE




































Et un autre de ma librairie, qui en sort un tous les ans pour les fêtes





                                 Les treize lutins de Noël


Ce soir, Tom ne pouvait dormir alors Maman est venue lui lire une histoire. Elle a ouvert le grand livre de Noël, celui des contes et des légendes, qu’il aimait tant et, une fois encore, la recette fit miracle.
Le pouce à la bouche, blotti tout contre sa mère, l’enfant se laissa bercer par la voix maternelle. Il glissa peu à peu dans le merveilleux pays du sommeil, sans même s’en apercevoir. Maman posa alors le livre sur la table de chevet, éteignit la lumière et, après avoir déposé un dernier baiser sur le front de Tom, referma doucement la porte de la chambre derrière elle. Un grand silence prit dès lors possession de la chambre; C’est à peine si l’on entendait la respiration légère de Tom.

 Mais ce fut de courte durée car c’est ce moment-là que choisit le grand livre pour s’animer ! Il s’ouvrit, déplia lentement ses pages une à une, puis s’étira avec nonchalance. 

 


Aussitôt, treize petits lutins malicieux et un chat s’en échappèrent, en se faisant la courte échelle et en s’esclaffant joyeusement ! Puis, à la queue leu leu, ils entreprirent l’ascension du lit et s’assirent en tailleur, près de l’oreiller, - le chat, lui, préféra le confort moelleux du fauteuil voisin - et tous observèrent le petit Tom, pendant quelques instants. Mais, comme ce dernier dormait toujours ... Alors, ils soufflèrent en cœur sur son nez.
 
-"Réveille-toi: C’est bientôt Noël!"

 Tom ouvrit les yeux et les contempla avec étonnement. C’est ce souffle tiède et aussi léger qu’une plume qui l’éveilla.
Celui qui semblait le plus bavard, prit encore une fois la parole :

- "Tu ne nous reconnais pas ?…Nous sommes les lutins de ton livre ! 
Nous habitons en Islande et nous distribuons des cadeaux aux enfants sages. Les chenapans n’ont droit qu’à une pomme de terre dans leurs chaussures."



Le chat s’approcha à son tour et demanda d’un ton railleur :

- "Auras-tu un vêtement neuf pour cette fête? Moi, j’emporte et croque ceux qui ont oublié de changer d’habits, ce jour-là…C’est la coutume ! Noël!"

 Les lutins, l’écartèrent aussitôt avec colère et le matou vexé n’insista pas et il alla se coucher au pied du lit.

-"Tom, nous avons fait ce long voyage depuis chez nous pour t’aider à préparer Noël car tu es le plus adorable des petits garçons…"

Mais l’enfant n’eut pas le temps de répondre car, l’instant suivant, une pluie d’étoiles délicates et multicolores descendit du plafond et recouvrit le lit, le sol et les jouets de la chambre.
La pièce fut illuminée alors par ces minuscules gouttelettes irisées et changeantes. A la vue de cette merveille, Tom battit des mains de bonheur. 

Puis, mystérieusement, tout disparut : les lutins le chat et l’étrange averse… Le petit dormait de nouveau paisiblement, sous la couette, dans le silence de la nuit.

Au matin, Maman le réveilla avec une joyeuse impatience: 

-"Tom, viens vite voir! "

Et, joignant le geste à la parole, elle ouvrit la fenêtre et elle poussa les persiennes… L’enfant vit alors un jardin magnifique. Durant toute la nuit, la neige était tombée et, à présent, recouvrait toits et arbres. Elle tapissait le moindre recoin du village d’une lumineuse blancheur immaculée…

-"Tu vois, Tom, autant de beauté, c’est cela la magie de Noël," ajouta Maman, ravie. 


 

Conte de Jocelyne Marque (Les contes d'ici et d'ailleurs)


Et comme Noël est la fête de tous les enfants, prenez un peu de votre temps pour aller sur ce site ICI  pour offrir un Noël magique aux enfants hospitalisés. Un petit clic (gratuit) et c'est 1€ offert pour acheter des jouets pour les enfants. Vous pouvez même choisir votre hôpital. L'objectif est bien sûr d'avoir le plus de clics possibles !
(Merci Quichottine pour m'avoir fait découvrir le site)












mardi 2 décembre 2014

Paris capitale de la danse


 Une série de 6 marque-pages que m'a envoyés il y a déjà un moment ANNE-ISISqui comme moi, aime la danse classique et la pratique toujours

Je les aime beaucoup. Ils sont tous pareils, avec des danseuses de Degas. Juste la forme des marque-pages et la couleur des chaussons de danse changent.












                          A


Quand Pacha, le chat de Copacabana,
Arriva à Paris,
Il appela un taxi :
-Taxi ! Place de l'Opéra !

Parce que, précisa Pacha,
C'est là que se cachent
Les plus ravissants petits rats de Paris !

Déjà, le chat se caressait la moustache...
Catastrophe ! Un panneau signalait :
Les petits rats de l'Opéra
Sont en vacances...à Copacabana !
De rage, Pacha le chat
S'arracha la moustache.


Comptines en forme d'alphabet Jo Hoestlandt