.



Bienvenue chez moi.
Je vous y montre mes collections diverses, et les poésies et contes que j'aime.
N'hésitez pas à me laisser vos commentaires.
Vous pourrez voir mes collections et broderies déjà publiées sur mon ancien blog ICI

dimanche 31 mai 2015

Fête des mères








                     Maman


C'est un mot doux et fort à la fois,
qui glisse sur les lèvres comme un baiser.
On le murmure tout bas, quand on
pense à elle, et on le crie tout haut, 
quand on l'appelle. Elle nous cajole, 
elle nous protège, elle nous console,
 elle nous élève. Il n'y en a qu'une, c'est 
notre Maman, on l'aime très fort et on 
est fier d'être son enfant.


Orianne Lallemand 
(Livre "Tendresse et autres mots doux à partager")










Blog au ralenti, pour cause de petits-enfants



et de cartons en prévision de mon déménagement cet été !

A bientôt !












jeudi 21 mai 2015

Grand-mère (2)




Re-youpi !!



Me voici grand-mère pour la 2eme fois !

Un petit Gaspard est né chez ma fille et mon gendre lundi ! Que du grand bonheur !

Entre ces adorables petits bouts de chou qui vont m'occuper et la préparation de mon futur déménagement, je n'ai plus trop le temps de chercher des textes pour mes articles ! Je publierai de temps en temps et je continuerai à passer vous voir. 

A bientôt !















lundi 18 mai 2015

Maison







ça y est ! J'ai trouvé la petite maison de mes rêves, avec son jardin, que je cherchais depuis un an. Je suis super contente. J'ai signé le compromis samedi. Il n'y a plus qu'à attendre d'avoir les clés, et une nouvelle vie pourra commencer !


               Le jardin et la maison

 


Voici l'heure où le pré, les arbres et les fleurs
Dans l'air dolent et doux soupirent leurs odeurs.

Les baies du lierre obscur où l'ombre se recueille
Sentant venir le soir se couchent dans leurs feuilles,

Le jet d'eau du jardin, qui monte et redescend,
Fait dans le bassin clair son bruit rafraîchissant ;

La paisible maison respire au jour qui baisse
Les petits orangers fleurissant dans leurs caisses.

Le feuillage qui boit les vapeurs de l'étang
Lassé des feux du jour s'apaise et se détend.

- Peu à peu la maison entr'ouvre ses fenêtres
Où tout le soir vivant et parfumé pénètre,

Et comme elle, penché sur l'horizon, mon coeur
S'emplit d'ombre, de paix, de rêve et de fraîcheur...


Anna de Noailles (1876-1933)














vendredi 15 mai 2015

Soleil levant



Je partage avec vous ces photos de mon lever de soleil de mercredi matin. Il n'y a pas de trucage sur mes photos, je les ai prises telles quelles.
Le décor n'est pas extra, mais regardez le ciel, pas les bâtiments !

Au début



et soudain tout le ciel s'est embrasé !










Je suppose que c'est la réverbération sur mon appareil qui fait le 2e soleil



Le soleil monte dans les nuages








Il a traversé les nuages et ressort au-dessus




  






Bonne journée !














lundi 11 mai 2015

Bébé






J'avais ce marque-page depuis un moment. C'est l'occasion de le publier !
(Pour celles qui n'ont pas su, je suis grand-mère d'un petit Malo depuis le 12 avril) 


Malo




Les ailes des petits enfants


Enfants d'un jour, ô nouveaux-nés,
Petites bouches, petits nez,
Petites lèvres demi-closes,
Membres tremblants,
Si frais, si blancs,
Si roses.

Pour vos grands yeux effarouchés
Que sous vos draps blancs vous cachez,
Pour vos sourires, vos pleurs même,
Tout ce qu'en vous,
Êtres si doux,
On aime !

C'est la voix de l'ange gardien,
Dormez, dormez, ne craignez rien,
Rêvez, sous ses ailes de neige,
Le beau jaloux
Vous berce et vous
Protège.

Vous êtes à toute maison
Ce que la fleur est au gazon,
Ce qu'au ciel est l'étoile blanche
Ce qu'un peu d'eau 
Est au roseau
Qui penche.

Enfants d'un jour, ô nouveaux-nés,
Pour le bonheur que vous donnez
A vous voir dormir dans vos langes
Espoir des nids
Soyez bénis !
Chers anges !

Lorsque sur vos chauds oreillers,
En souriant vous sommeillez,
Près de vous tout bas, ô merveille !
Une voix dit :
Dors beau petit,
Je veille.

Mais vous avez de plus encor
Ce que n'a pas l'étoile d'or,
Ce qui manque aux fleurs les plus belles :
Bonheur pour nous
Vous avez tous
Des ailes.


Alphonse Daudet

















vendredi 8 mai 2015

Soldats


En ce jour de commémoration des 70 ans de l'armistice de la seconde guerre mondiale, je publie un marque-page puzzle de soldats, même s'ils ne sont pas de la même époque !


Les 2 marque-pages

































Une fois réunis







Liberté, égalité, fraternité


Depuis six mille ans la guerre
Plaît aux peuples querelleurs,
Et Dieu perd son temps à faire
Les étoiles et les fleurs.

Les conseils du ciel immense,
Du lys pur, du nid doré,
N'ôtent aucune démence
Du coeur de l'homme effaré.

Aucun peuple ne tolère
Qu'un autre vive à côté,
Et l'on souffle la colère
Dans notre imbécilité.

C'est un Russe ! Egorge, assomme.
Un Croate ! Feu roulant.
C'est juste. Pourquoi cet homme
Avait-il un habit blanc ?

Celui-ci, je le supprime
Et m'en vais, le coeur serein,
Puisqu'il a commis le crime
De naître à droite du Rhin.

Et l'aube est là sur la plaine !
Oh, j'admire, en vérité,
Qu'on puisse avoir de la haine
Quand l'alouette a chanté.


Victor Hugo











Un lien vers le "Journal de captivité de mon père", prisonnier en Allemagne pendant la seconde guerre mondiale
http://journaldecaptivite1940.over-blog.com/































lundi 4 mai 2015

Broderies tombola



Deux ouvrages que j'ai brodés pour la tombola de notre salon de broderie de novembre 2015

Une manique achetée (non brodée) chez DMC







  Et une serviette d'invités








et quelques citations trouvées sur internet


"Je compte
Tu comptes
Nous comptons
Passionnément
Nos petits croix"



"Ouvrage soigné, brodeuse appliquée
Ouvrage bien fini, brodeuse accomplie "
Christine Guillaud





"Un mauvais jour de broderie vaut mieux qu'un bon jour de ménage !"












vendredi 1 mai 2015

Muguet







Je n'ai rien brodé cette année pour le 1er mai, aussi je republie un marque-page que j'ai brodé recto verso, et que j'avais déjà montré sur mon ancien blog en 2011.



 





















        





      Muguets


Bouquets blancs
Des muguets odorants
Dont l'âme s'évase
Dans la transparence des vases

Clochettes de fée
Au son parfait
Où la note blanche
Répond au silence

Muguets musiciens
Aux airs anciens
Vos couleurs parfumées
Reviennent m'embaumer


Françoise Urban-Menninger (poesie.webnet)


 

Joyeux 1er mai !