.



Bienvenue chez moi.
Je vous y montre mes collections diverses, et les poésies et contes que j'aime.
N'hésitez pas à me laisser vos commentaires.
Vous pourrez voir mes collections et broderies déjà publiées sur mon ancien blog ICI

mardi 31 mai 2016

Abeilles


J'ai reçu de NICOLE ce joli marque-page plastifié






 

Merci Nicole !





        Le chat et l'abeille


Moi, dit le chat, je m'émerveille
De la magie de cette abeille:
Un peu de poussière de fleur,
Parfum, couleur... Quelle surprise !
C'est le miel doré du bonheur!
Bizz, bizz, bizz, bizz !

Moi, dit l'abeille, je m'inquiète
De ce chat qui vient sans trompette
Sur ses pattes de maraudeur.
Mon miel n'est pas ta friandise,
Prends bien garde à toi, chat voleur !
Bizz, bizz, bizz, bizz !


Jacques Charpentreau (poète français 1928-2016)




Bizz ! Bonne journée !














samedi 28 mai 2016

Fête des mères


Ce week-end, on fête les mamans !





           Ma gomme


Avec ma gomme, dit l'enfant
-La gomme que j'ai dans le coeur-
Je puis rayer tous les malheurs.

Avec ma gomme, dit l'enfant
Je pourrais faire disparaître
L'univers et tous ses vivants.

Mais qui jamais, sur cette terre
-Fût-il le dieu le plus fûté-
Serait capable d'effacer

Avec sa gomme de lumière
Le beau visage de ma mère
Du livre de l'éternité.


Maurice Carême




Bonne fête à toutes les mamans !









mardi 24 mai 2016

Pommier en fleurs


Le pommier de mon jardin est en fleurs, j'aime ces petites fleurs blanches et roses









      Le pommier en fleurs


Joli pommier aux fleurs pastel
Reprend vigueur et force
Des racines jusqu'à l'écorce
Sous l'ombre furtive des premières hirondelles

Et laisse se poser sur tes petits bouquets
Roses pâles et ceux violacés
Les papillons courageux des soleils frisquets
Et réchauffe-les pour moi dans tes branches enlacées.


Guillaume Prevel (poesie.webnet) 



Bonne journée !

















samedi 21 mai 2016

Valencia



Une de mes filles a la chance de voyager dans le cadre de son travail. Et moi aussi, j'ai de la chance, car quand elle en trouve, elle me ramène des marque-pages !
Voici 2 marque-pages recto-verso qu'elle m'a ramené de Valencia

































Valencia est une ville d'Espagne, située dans l'est du pays sur la côte méditerranéenne.

Troisième ville d'Espagne après Madrid et Barcelone, capitale de la province de Valencia, la métropole compte 1 875 691 habitants. Elle se caractérise par un climat méditerranéen semi-aride. Les étés y sont chauds et les hivers très modérés.





Dotée d'un patrimoine architectural remarquable, où l'ancien côtoie le moderne, la ville est notamment connue pour sa cité des arts et des sciences, à l'architecture futuriste.

Le port de Valencia est le premier port de marchandises d' Espagne et le premier port à conteneurs de la Méditerranée.

Son milieu naturel compte plus de cent kilomètres de côtes jonchées de plages de sable fin.

La ville est aussi renommée pour ses fallas, grande fête populaire qui a lieu en mars (Pendant des mois, sont préparées de monumentales et éphémères statues de carton, que le feu dévorera dans un singulier spectacle)

Valencia est à l'origine de nombreuses spécialités gastronomiques, dont la paella.

Sources internet

 

Photos wikipédia






 

mercredi 18 mai 2016

Anniversaire Gaspard


Voilà un an, naissait mon deuxième petit-fils !
 Il a déjà bien grandi depuis, ce petit coco, et il fait, comme son cousin Malo, ses premiers pas tout seul !

                             Bon anniversaire Gaspard !





  L'enfance est un cadeau


Fenêtre ouverte sur le monde,
Sur la vie, le soleil et l'eau,
Pour déclamer, là, à la ronde, 
Que toute enfance est un cadeau !

Car l'enfance est un vrai voyage
Aux rêves, spontanéités,
Qui montre, à l'alentour, le sage :
L'union des coeurs et l'amitié.

Dis-moi, enfant de cette terre,

Quel est cet émerveillement
Qui fait du rire ta matière,
Là, première, aux êtres aimants ?

Tu vis l'innocence en planète,
Enfant qui apporte le beau.
En ta main tendue, c'est la fête,

La fleur, et l'amour, en un mot.

Dis-moi, enfant de cette terre,
Que regardes-tu ici-bas
Qui te voile l'oeil de mystères
Et te fait aller d'un bon pas ?

Oui, l'enfance est un vrai voyage,
Celui qui enchante le coeur
Des petits, des grands et des mages :
Fenêtre ouverte sur bonheur.

Monique Pourre (poesie.webnet)















samedi 14 mai 2016

Baigneurs rétros

Toujours pour notre salon de broderie de novembre 2015, j'avais brodé ces baigneurs rétro, sur une toile lugana blanche, un modèle de Véronique Enginger, trouvé dans le livre Mango "Gravures de mode"



Je l'ai montée sur un sac de coton blanc trouvé chez "Butinette"


avec autour de la broderie un ruban bleu marine





et des boutons bateaux et ancre de marine dans les coins



Et hop ! Parée pour mes affaires pour la plage cet été !




               Une journée de villégiature en Bretagne en 1900

Nous étions curieux de Bretagne : cette terre de marins, de prêtres et de chouans, parsemée de menhirs, habitée par des populations aux costumes, coutumes et légendes étranges. Mon mari nous a annoncé la grande nouvelle: à la belle saison, nous irions en villégiature en péninsule armoricaine, au bord de la mer...

Notre médecin nous a prescrit à tous le bain à la lame. J'ai choisi mon costume de baignade avec soin, car je tiens à rester élégante en toutes occasions. J'ai opté pour un modèle sans jupe, fait d'une seule pièce, qui dessine ma taille haute, que j'enfile dans la cabine. Je m'enveloppe dans un long peignoir de molleton blanc que je fais glisser de mes épaules juste avant de pénétrer dans l'eau. Dix minutes plus tard - le médecin a été formel, pas plus ! - me voilà hors de l'eau, dégoulinante et ravigotée. 

Mon époux espère que ce rituel améliorera sa santé fragile. Belle-maman, qui considère que c'est folie, réprouve son cher fils. Les injonctions de la médecine et de la mode ne la feront jamais céder : habillée de pied en capeline, elle veille, sous une grande ombrelle, à ne point gâcher son teint de lait par un hâle de mauvais goût. Sous la surveillance de la gouvernante, les enfants s'amusent dans les flaques à crevettes. 

Les gens d'ici, qui ne se baignent pas, nous regardent d'un drôle d'air, amusé et quelque peu narquois ...


Annick Fleitour (revue Bretagne magazine été 2014)





























mercredi 11 mai 2016

Fleur de figuier



CHARMILLE m'a envoyé ce marque-page de parfum  Roger&Gallet "fleur de figuier". IL a la forme de la bouteille de parfum.





Merci Charmille !





                           Le figuier


Ce figuier était plus de deux fois centenaire;
Sa branche se tordait comme un nombreux serpent;
Sous sa voûte on errait comme dans un cloître on erre,
Et cet arbre était fier d'ombrager un arpent.

C'était toujours la nuit sous ses rameaux en arches.
Aussi les amoureux s'y donnaient rendez-vous;
Car les enfants toujours plaisent aux patriarches,
Et les vieux sages sont amis des jeunes fous.

Vrai ! Ses tiges vivaient parasites ou franches,
Et leur fourmillement noir bruissait toujours;
Mais le tronc reposait rassasié de branches
Ainsi que Job était rassasié de jours.

Ses surgeons pullulaient sous le vert de sa robe ;
Mais la sève sans cesse émanait du vieux cœur ;
Ainsi Dieu sur un doigt levé maintient le globe
Et rien qu’en y pensant assure sa vigueur.  


En vain des ans nouveaux s’épuisaient les clepsydres ;
Plus vieux, l’arbre, au rebours de l’homme, était plus beau ;
Ses têtes renaissaient comme celles des hydres,
Et sa racine allait réveiller le tombeau.


Or il roula si bien ses anneaux de couleuvre,
Or il couvrit la plaine entière d’un tel poids,
Que le Seigneur le vit, s’admira dans son œuvre,
Et dit à l’arbre vert qui paraissait un bois :
   

« Arbre, je veux pour toi faire une chose encore,
Car tu mis à profit et ton temps et ton suc ;
De quel honneur nouveau veux-tu qu’on te décore,
O toi qui sus vieillir sans devenir caduc ?
 

Veux-tu plus de rameaux, ou veux-tu plus de feuilles ?
Veux-tu que plus d’oiseaux t’emplissent de leur bruit ?
Je voudrai ce que tu voudras, quoi que tu veuilles… »
— Et l’arbre murmura : « Produire encore un fruit !"



Robert de Montesquiou-Fezensac (homme de lettres et critique 1855-1921)













dimanche 8 mai 2016

Armistice


Ce dimanche est célébré l'anniversaire de l'armistice de la guerre 39-40

(Un petit rappel du journal de captivité de mon père en 1940, pour celles qui ne connaissent pas, ici :
 http://journaldecaptivite1940.over-blog.com/)





Hélas que de guerres encore de par le monde, que de réfugiés qui doivent quitter leurs maisons et leurs pays, et que de victimes innocentes de cette guerre d'un temps nouveau qu'est le terrorisme.



                 Cauchemar


Que fais-tu donc, mon enfant ?

Mère, je rêve. Je rêve, ô mère, que je chante
et que tu me demandes, en songe, que fais-tu donc, mon fils ?

Et que dit la chanson de ton rêve, mon enfant ?

Mère, elle dit que j'avais une maison.
Maintenant, je n'en ai plus. Voilà ce qu'elle dit, ô mère.

Mère, elle dit que j'avais une voix, que j'avais une langue.
Désormais, je n'ai plus ni voix ni langue.

De cette voix que je n'ai plus, en cette langue que je n'ai plus,
Je chante, mère, une chanson sur la maison que je n'ai plus.


Abdulah Sidran  (écrivain bosniaque)
 (livre "on n'aime guère que la paix" de Jean-Marie Henry, Alain Serres et Nathalie Novi)











mercredi 4 mai 2016

Tortues


ERATO m'avait envoyé de nombreux marque-pages. Je vous en avais montré un de femme de Gaëlle Boissonnard (ICI)
Voici aujourd'hui deux marque-pages de tortues



recto
verso








Merci Erato !





Quand on est tortue

Quand on est tortue,
On peut rentrer la tête
Sous sa carapace
Quand vient la pluie.

Alors on peut rêver
A l'abri,
Et repartir
A petits pas
Jusqu'à l'herbe prochaine
Qu'on atteindra
Ce soir...
Demain...
Ou même un peu plus tard...

Pas de problèmes
De retard !
Quand on est tortue,
On a toujours le temps
De vivre lentement !


Anne-Marie Chapouton (comptines pour les enfants bavards)













dimanche 1 mai 2016

Bon 1er mai






       Le muguet


Un bouquet de muguet,
Deux bouquets de muguet,
Au guet ! Au guet !
Mes amis, il m'en souviendrait,
Chaque printemps au premier Mai.
Trois bouquets de muguet,
Gai ! Gai !
Au premier Mai,
Franc bouquet de muguet.



Robert Desnos


Et j'en profite pour publier une très belle carte reçue hier, et fabriquée par CHARMILLE 
Une jolie carte ancienne, de la dentelle, du tulle, des perles, tout ce que j'aime !







                                           A tous je souhaite un